Pouvoir judiciaire en Asie-Pacifique (appel à communications)

Panel organisé dans le cadre du 5e Congrès Asie et Pacifique, qui se tiendra à Paris du 9 au 11 septembre 2015, portant sur le rôle politique joué par les tribunaux (y compris les cours constitutionnelles) en Asie-Pacifique.

Propositions à envoyer avant le 20 février 2015.

En 1995, les politistes C. Neal Tate et Torbjorn Vallinder considéraient dans leur ouvrage séminal « The Global Expansion of Judicial Power » que l’Asie-Pacifique n’était pas une candidate potentielle à l’expansion du pouvoir judiciaire.

Pourtant, le rôle politique croissant que jouent les tribunaux au Pakistan, en Thaïlande, aux Philippines, en Indonésie, en Corée du Sud et à Taiwan, pour ne citer que les exemples les plus probants, semble contredire ces conclusions. Le phénomène d’intervention du judiciaire dans la sphère politique, au sein de sociétés asiatiques diverses tant sur le plan politique que culturel et religieux, mérite une étude approfondie visant à déterminer ses dynamiques propres, en les comparant aux ressorts de l’activisme judiciaire américain ou de la judiciarisation de la vie politique sur le continent européen.

Nous souhaitons pour ce panel réunir des spécialistes de plusieurs pays de la région pour discuter des causes, des manifestations et de l’impact que revêt un tel phénomène, encore largement ignoré au sein des universités françaises.

En vue de la publication des actes du panel, les propositions concernant le contrôle de constitutionnalité tel qu’exercé par les Cours Constitutionnelles ou les Cours Suprêmes sont particulièrement bienvenues. Toutes les disciplines sont concernées : droit, science politique, histoire, sociologie, anthropologie, …

Merci de bien vouloir envoyer vos propositions avant le 20 février à : Eugénie Mérieau, eugeniemerieau@sciencespo.fr  (doctorante en sciences politiques 5e année INALCO) et cc à Justine Guichard jcg2164@columbia.edu (docteure en sciences politiques Sciences Po / Columbia University)


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *